Comment mesurer la lumière ?
par Michel Forest

 



Pour commencer, il faut savoir que lorsque nous parlons de lumière en photo, nous parlons de deux types de lumière: la lumière incidente qui correspond à la quantité de lumière qui parvient au sujet photographié et la lumière réfléchie qui est celle renvoyée par le ou les sujets photographiés. Vous devez comprendre ici qu'une surface blanche réfléchira beaucoup plus de lumière qu'une surface noire même si les deux surfaces sont éclairées par la même source de lumière. La mesure de la lumière incidente n'est donc pas la même que celle de la lumière réfléchie.

L'instrument de mesure que vous retrouvez à l'intérieur de votre appareil photo, que nous appelons posemètre, mesure la lumière réfléchie. C'est donc votre posemètre qui se charge de mesurer la lumière réfléchie par les objets de la scène photographiée et qui détermine les paramètres nécessaires à une exposition correcte selon le mode dans lequel vous avez décidé de travailler. Il vous indiquera donc le couple vitesse - ouverture idéal si vous avez choisi le mode programme, la vitesse correspondant à l'ouverture choisie en mode priorité à l'ouverture ou encore l'ouverture correspondant à la vitesse choisie en mode priorité à la vitesse.

La majorité des appareils proposent trois types de mesure:

La mesure spot

Ici, le posemètre mesure la lumière réfléchie sur une toute petite zone de la scène photographiée qui correspond à la partie centrale de la scène. Il correspond à environ 4 à 5% de la scène totale.

Ce n'est pas mon mode de mesure préféré car il faut savoir dans quel contexte l'utiliser et il demande, à mon avis, beaucoup de pratique pour obtenir l'effet désiré. En effet, si dans votre scène il y a des zones fortement éclairées et d'autres peu éclairées, le fait de placer le viseur central sur la zone éclairée donnera une lecture complètement différente de celle que vous obtiendriez si vous placiez le viseur sur une zone faiblement éclairée. Les valeurs d'exposition et votre photo seraient alors complètement différentes.

La mesure pondérée centrale

Dans cette manière de mesurer, le posemètre tient compte de la lumière réfléchie par la totalité de la scène mais accorde plus d'importance à celle réfléchie par le centre de celle-ci. Encore une fois, ce n'est que l'expérience qui vous permettra de savoir quand choisir ce mode de mesure et comment en obtenir le meilleur rendement.

La mesure évaluative ou mesure matricielle

Dans cette manière de mesurer, le posemètre tient compte de la lumière de toute la scène à photographier.

C'est le mode de mesure que j'utilise de façon systématique car il fonctionne dans la très grande majorité des situations. Par contre, il faut savoir que dans certaines scènes à très forts contrastes ou à contre-jour, certaines parties de la scène pourront être soit surexposée ou sousexposée. Vous devrez alors y apporter une correction.

Mais pour bien comprendre comment apporter cette correction, il faut apprendre à bien interpréter la lumière et donc, les valeurs de la mesure que le posemètre nous communique.




Retour à Articles photo 101